La VAE CAP Glacier-fabricant

LES FONCTIONS

Le titulaire du CAP Glacier-fabricant a pour fonction de fabriquer et commercialiser des glaces, sorbets, crèmes glacées out tout autre produit glacé. Pour cela, il doit connaître les qualités des matières premières et des additifs ainsi que leur utilisation et les techniques qui leur sont associées. Il doit également assurer le conditionnement de ses produits avant leur commercialisation.

Pour exercer son métier, il doit savoir utiliser les machines de laboratoire telle que le pasteurisateur, l’homogénéisateur, le maturateur ou encore le congélateur.

Il est essentiel que le glacier-fabricant possède des connaissances en hygiène et en gestion.

LA VAE DE GLACIER-FABRICANT

Pour effectuer la VAE de Glacier-fabricant et obtenir le CAP Glacier-fabricant, il faut impérativement que vous exerciez les fonctions citées précédemment et surtout que vous ayez réalisé dans le cadre d’un CDI, CDD ou bénévole au moins deux activités par domaine en rapport direct avec le référentiel d’activités soit quatre unités de compétences ci-après :

  1. Préparer :
    • un poste de travail
    • les matières premières
    • les équipements
    • les produits semi finis
    • les matériels et produits de nettoyage
  2. Approvisionnement :
    • prévoir les besoins
    • identifier les matières premières
    • réceptionner, contrôler
    • décartonner et stocker
    • conditionner les produits
    • conserver les fabrications
  3. Communiquer :
    • prendre contact avec les clients, les fournisseurs, l’équipe
    • informer le client et le public
    • renseigner les documents internes
    • rendre compte à sa hiérarchie
  4. Réaliser et créer :
    • des glaces et des sorbets
    • des fabrications non turbinées
    • des coupes et desserts de salon
    • le montage, décoration de produits glacés

Conformément au dispositif de la VAE, vous devez justifier d’au minimum 3 ans d’activité soit un total de 4 800 heures. L’activité pouvant être cumulée sur 12 ans maximum.

Attention : « Les périodes de formation initiale ou continue, quel que soit le statut de la personne, ainsi que les stages et les périodes de formation en milieu professionnel effectués pour la préparation d’un diplôme ou d’un titre ne sont pas prises en compte dans la durée d’expérience requise. » (Décret n° 2002-615 du 26 avril 2002)