La VAE BAC Pro Commercialisation Services en Restauration

LES FONCTIONS

Le titulaire du baccalauréat professionnel commercialisation et services en restauration est un professionnel qualifié, qui intervient dans les activités de commercialisation et de service en restauration. Il est capable de s’adapter en français et en langues étrangères, dans le domaine de l’accueil, le commercialisation, l’animation et le management dans tous types de restauration. 

La VAE BAC Pro Commercialisation Services en Restauration

Pour effectuer cette VAE il faut impérativement que vous exerciez les fonctions citées précédemment et surtout que vous ayez réalisé dans le cadre d’un CDI, CDD ou Bénévole aux moins deux activités par domaine en rapport direct avec les unités de compétences ci-après :

1. Communication, démarche commerciale et relation clientèle 
           – Gestion des réservations individuelle et de groupe 
           – Accueil et prise en charge du client : présentation des supports de vente, recueil des besoins et attentes, conseil à la clientèle, argumentation commerciale, mesure de la satisfaction, réclamations, fidélisation 
           – Communication interne (eu sein d’une équipe, de la structure 
           – Communication externe (fournisseurs, tiers, clients)
           – Communication spécifique : argumentation, suivi des commandes synthèse, relation client 
           – Valorisation des produits et prise de commandes et mises en œuvre des techniques de vente et de vente additionnelle
           – Facturation encaissement
           – Gestion des conflits

2. Organisation et service en restauration 
           – Organisation des prestations
           – Mise en place : carte, menu, banquets… en fonction des réservations
           – Contrôle des mises en place 
           – Participations à l’organisation entre les services et répartition des activités avant et après le service
           – Service des mets et des boissons 
           – Gestion des denrées alimentaire non utilisé

3. Animation et gestion d’équipe en restauration 
           – Gestion du planning horaire et transmission des heures travaillées aux services concernés 
           – Planification de son travail et de celui de son équipe selon le type de prestation
           – Identification des besoins en personnel 
           – Calcul du coût de la main d’œuvre 
           – Animation d’équipe et mise en œuvre des outils de stimulation et de motivation 
           – Analyse et évaluation de son organisation avec l’aide de son supérieur hiérarchique 
           – Évaluation du travail de son équipe 
           – Analyse des écarts entre le prévisionnel et le réalisé 
           – Sensibilisation du personnel sous sa responsabilité à l’atteinte des objectifs
           – Propositions à sa hiérarchie d’actions correctives, participation à l’évaluation et à la formation des personnels sous sa responsabilité, participation au recrutement

4. Gestion des approvisionnements et d’exploitation en restauration
           – Gestion approvisionnements : cahier des charges, commandes, conditionnement, stockage, inventaire
           – Gestion d’exploitation : coût des matières, choix des produits, coût de revient, gestion des ventes, exploitation des documents de synthèse, gestion prévisionnelle

5. Démarche qualité en restauration 
           – Ecoute active de la clientèle, prise en compte des besoins 
           – Respect de la réglementation hygiène, santé, sécurité 
           – Suivi de la qualité 
           – Adaptation aux modes de consommation et veille concurrentielle
           – Auto évaluation

Conformément au dispositif de la VAE, vous devez justifier d’au moins 3ans d’activité soit un totale de 4800 heures. L’activité pouvant être cumulée sur 12 ans maximum.

Attention : « Les  périodes de formations initiale ou continue quel que soit le statut de la personne, ainsi que les stages et les périodes de formation en milieu professionnel effectués pour la préparation d’un diplôme ou d’un titre ne sont pas prises en compte dans la durée d’expérience requise. » (Décret n°2002-615 du 26 avril 2002)