La VAE Diplôme de préparateur en pharmacie hospitalière

D.P.P.H
( NIVEAU III )

Les fonctions

Le préparateur en pharmacie hospitalière exerce en pharmacie et sous la responsabilité et le contrôle du pharmacien. Il assure l’hygiène général de la pharmacie et participe aux opérations de stérilisation. Il est également amener à distribuer, préparer les médicaments et gérer les approvisionnements.

La VAE de préparateur en pharmacie hospitalière

Pour effectuer la VAE de préparateur en pharmacie hospitalière et obtenir le diplôme de préparateur en pharmacie hospitalière, il faut impérativement que vous:

  • exerciez les fonctions citées précédemment
  • que vous soyez titulaire du brevet professionnel de préparateur en pharmacie
  • que vous ayez réalisé dans le cadre d’un CDI, CDD ou bénévole au moins deux activités par domaine en rapport direct avec le référentiel d’activités soit huit unités de compétences ci- après

Référentiel de compétence

  1. Analyser les demandes et les ordonnances au regard des exigences techniques et règlementaires propres aux pharmacies
  2. Analyser les prescriptions ou les demandes de dispositifs médicaux
  3. Assurer la qualité des opérations pharmaceutiques réalisées en pharmacie à usage intérieur
  4. Organiser, conduire et mettre en oeuvre les préparations magistrales, hospitalières, les opérations de reconstitution et le conditionnement
  5. Organiser, conduire et mettre en oeuvre les préparations des médicaments radiopharmaceutiques
  6. Organiser, conduire et mettre en œuvre les opérations de stérilisation des dispositifs médicaux
  7. Gérer les flux et les stocks de médicaments et de dispositifs médicaux dans l’environnement économique et règlementaire
  8. Traiter et transmettre les informations, travailler en équipe, conseiller et encadrer les personnes

Conformément au dispositif de la VAE, vous devez justifier d’au minimum 3 ans d’activité soit un total de 4 800 heures. L’activité pouvant être cumulée sur 12 ans maximum.

Attention: « Les périodes de formation initiale ou continue, quel que soit le statut de la personne, ainsi que les stages et les périodes de formation en milieu professionnel effectués pour la préparation d’un diplôme ou d’un titre ne sont pas prises en compte dans la durée d’expérience requise. » (décret n° 2002-615 du 26 avril 2002)