La VAE CAP Carreleur Mosaïste

LES FONCTIONS

Le titulaire du CAP Carreleur Mosaïste travaille en entreprise spécialisée en revêtement ou en entreprise de maçonnerie, plâtrerie ou peinture.

Il réalise le revêtement des sols et des murs que ce soit en intérieur ou en extérieur. Il exerce différentes fonctions comme la préparation et la pose du carrelage, les petits travaux de maçonnerie pour préparer le support sur lequel le revêtement sera posé et il doit également vérifier l’alignement, le niveau ainsi que la qualité des coupes et l’esthétisme général de son travail.

LA VAE DE CARRELEUR MOSAÏSTE

Pour effectuer la VAE de Carreleur Mosaïste et obtenir le CAP Carreleur Mosaïste, il faut impérativement que vous exerciez les fonctions citées précédemment et surtout que vous ayez réalisé dans le cadre d’un CDI, CDD ou bénévole au moins deux activités par domaine en rapport direct avec le référentiel d’activités soit trois unités de compétences ci-après :

  1. Préparation :
    • prendre connaissance des documents liés à son ouvrage
    • reconnaître le chantier en vue de son installation
    • définir l’ordre prévisionnel des tâches relatives à son ouvrage
    • organiser son poste de travail
    • choisir et préparer les outillages et les matériels
    • préparer les équipements individuels et vérifier la présence des équipements collectifs de protection et de sécurité
    • monter un échafaudage de petite hauteur
    • reconnaître la nature, la qualité et l’état des supports
    • effectuer le relevé de son ouvrage (niveaux, aplombs, planéité, équerrages, cotes, réservations…)
    • vérifier et mettre en œuvre la protection des zones vulnérables liée à son intervention
    • assurer le nettoyage, le dépoussiérage et le dégraissage des supports et, éventuellement, la dépose des revêtements de surfaces existants
  2. Mise en œuvre :
    • prévoir et vérifier le stockage des matériaux relatifs à son ouvrage en toute sécurité
    • tracer les axes et vérifier les cotes de l’ouvrage à réaliser
    • tracer le départ d’un calepinage simple, pose droite, diagonale, frise, liste…
    • effectuer l’assemblage à sec (calepinage fourni)
    • calculer les quantités (les dosages) des produits de mise en œuvre et effectuer les mélanges
    • réaliser des travaux préparatoires
    • poser des revêtements céramiques et analogues en utilisant les produits de mise en œuvre
    • réaliser les joints
    • mettre en œuvre des isolants phoniques et/ou thermiques et des systèmes de protection à l’eau sous carrelage
    • poser des accessoires (joint de dilatation, cadre de tapis brosse…)
    • utiliser les matériels, les outillages et les équipements adaptés
    • assurer la protection des personnes et des biens en cours de réalisation
  3. Suivi et fin de chantier :
    • représenter l’entreprise
    • effectuer un autocontrôle en cours de réalisation
    • maintenir en état : matériels, outillages, machines, petit échafaudage…
    • identifier, trier et stocker les gravats
    • contrôler la bonne réalisation et la conformité de son ouvrage terminé et en rendre compte
    • repli du chantier


Conformément au dispositif de la VAE, vous devez justifier d’au minimum 3 ans d’activité soit un total de 4800 heures. L’activité pouvant être cumulée sur 12 ans maximum.

Attention : « Les périodes de formation initiale ou continue, quel que soit le statut de la personne, ainsi que les stages et les périodes de formation en milieu professionnel effectués pour la préparation d’un diplôme ou d’un titre ne sont pas prises en compte dans la durée d’expérience requise. » (Décret n° 2002-615 du 26 avril 2002)