VAE désirée
0 €, financement possible !

 
Envoyer à un ami

Créé par la loi n°288-2014 du 5 mars relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale, le CPF (Compte Personnel de Formation) vient remplacer le DIF (Droit Individuel à la formation). Le CPF permet à toute personne, dès son entrée sur le marché du travail et jusqu’à sa retraite, d’acquérir des droits à la formation qu’elle pourra utiliser en vue d’augmenter ses compétences professionnelles : cela peut se traduire par une formation professionnelle ou une VAE (Validation des Acquis de l’Expérience), deux processus distincts qui ont pour unique but de confirmer et consolider les compétences du candidat.

 

A qui est-ce destiné ?


La loi du 5 mars 2014 autorise donc tout salarié, demandeur d’emploi ou jeune diplômé inséré sur le marché du travail depuis au moins 4 mois à avoir accès à une formation continue sans avoir l’obligation d’en informer son employeur : la seule condition est d’effectuer cette formation en dehors des heures de travail. Dans le cas où la formation intervient pendant les heures de travail, l’autorisation de l’employeur devient obligatoire et la demande doit être formulée par courrier recommandé AR. La réponse de l’employeur doit intervenir sous un mois : au-delà, on considère que ce dernier donne son accord formel.

 

Quels sont les avantages ?


Le compte CPF est un compte qui vous suivra jusqu’à la fin de votre vie professionnelle. Jusqu’à la retraite, vous pouvez l’utiliser afin de suivre une formation qualifiante. Il vous est possible d’utiliser ce compte à tout moment.

 

Mon employeur a-t-il un droit de regard sur mon compte CPF ?


L’unique intervention de votre employeur au regard de votre CPF consiste à « alimenter » votre compte. En effet, ce dernier verse annuellement des cotisations qui permettent d’augmenter le nombre d’heures de formation disponibles sur votre compte : à titre indicatif, un salarié à temps plein se verra octroyer 24 heures par an. Un salarié à temps partiel se verra octroyer un nombre d’heures calculé au prorata du temps de travail effectué au cours de l’année.

 

Je suis à la recherche d’un emploi, mes heures sont-elles perdues ?


Quelle que soit votre situation professionnelle ou le nombre de fois où celle-ci évolue, les heures disponibles sur le CPF ne sont jamais perdues : ceci vous permet d’utiliser ces heures afin de suivre une formation, en vue d’élargir vos compétences professionnelles et augmenter vos chances de vous réinsérer sur le marché du travail.

 

Comment puis-je connaître le nombre d’heures disponibles sur mon CPF ?


Le Ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation Professionnelle et du Dialogue Social a mis en place un site internet sur lequel vous pouvez créer votre compte en ligne et ainsi suivre l’évolution de votre CPF. Pour cela, rendez-vous sur : http://www.moncompteformation.gouv.fr/

 

 



 


 Vous pourriez également être intéressé par les sujets suivants: